Bienvenue sur le site de l'Entente Sportive Des Trois Cités


2017-2018
News
ECHOS DES STADES COUPE FEMININE NOUVELLE-AQUITAINE : PASSEPORT POUR LA DEMI-FINALE
< | >

ECHOS DES STADES COUPE FEMININE NOUVELLE-AQUITAINE : PASSEPORT POUR LA DEMI-FINALE

Publié le 18 mai 2018 par

ECHOS DES STADES  COUPE FEMININE NOUVELLE-AQUITAINE : PASSEPORT POUR LA DEMI-FINALE

Poitiers 3 Cités s’est qualifié en demi-finale de la Coupe Féminine Nouvelle-Aquitaine ce dimanche 13 Mai, en battant Soyaux 2 par 1 but à 0. Qui l’eut cru ? Le même jour, les garçons ont aussi brillé, mais pas assez. Car si les équipes masculines 2 et 3 sont sur le bon chemin de la transcendance, les Masculins 1 n’ayant fait qu’un match nul (3-3) contre Mignaloux-Beauvoir sont par contre dans l’expectative. En tous cas, la qualification des filles d’Aziz Masrour en demi-finale est en soi un exploit. Elle a fait chaud au cœur de tout le monde à Poitiers 3 Cités. Un petit détour sur cette qualification vaut la peine.

         La composition de Poitiers 3 Cités a été la suivante : gardienne (Karen Lhommedet), défenseures (Carine Prévost, Félicie Priou, Djenaba Camara, Nadège Raboisson), milieu de terrain (Cyndie Ballu, Célie Gautier, Mathylde Allais, Imane Ettayb), attaquantes (Orane Croizard, Tiphaine Chaigneau), remplaçantes (Marine Rubio, Vanessa Majo, Angélique Chaigneault). Le temps a été magnifique au stade Gaboreau, comme s’il présageait d’une belle victoire. Plusieurs supporters poitevins, dont de nombreuses filles, ont porté leur voix à la qualification de Poitiers 3 Cités au prochain tour de cette coupe.

         Pendant plusieurs minutes, le match s’est disputé en équilibre presque parfait entre Poitevines et Charentaises. Il a fallu attendre la 19è minute pour voir une occasion avec la faute de la capitaine de Soyaux. Imane Ettayb s’est chargée de tirer le coup franc, mais son ballon est passé au-dessus de la barre transversale. La même Imane Ettayb a eu une occasion de se rattraper à la 30è minute ; son ballon est passé à côté. Soyaux n’a pas été en manque d’occasion car la 33è minute, Karen Lhommedet a arrêté un tir de la n°9, la capitaine Marion David. Ensuite une minute plus tard, Poitiers 3 Cités aurait pu ouvrir le score à la suite d’un coup franc. Malheureusement la tête d’Orane Croizard a semblé mal ajustée sur les épaules. A la 41è minute, la faute de la n°5 (Mélanie Alleron) valant un avertissement a offert une nouvelle chance aux Poitevines. La gardienne charentaise sur le chemin du ballon en a décidé autrement.

         Poitiers 3 Cités poussé par son public a lancé des attaques dans le camp charentais. En témoigne à la 43è minute le tir d’Orane Croizard dont le ballon a été encore arrêté par la gardienne charentaise. Ou l’autre tir de Célie Gautier envoyant le ballon au-dessus de la barre transversale à la 45è minute. Soyaux n’a pas trop inquiété Poitiers 3 Cités et Karen Lhommedet a été peu sollicitée par les Charentaises. A la mi-temps, le score est resté vierge.

         Au début de la deuxième mi-temps, Soyaux s’est montré dangereux. A la 6è minute, Karen Lhommedet a été décisive en évitant un but contre son camp face à la n°8 Nolwenn Chapron. Une minute après, la capitaine charentaise a tenté sa chance, par un ballon passant au-dessus de la cage. Puis Poitiers 3 Cités a refait surface à la 57è minute, grâce à l’opportunisme de Mathylde Allais. Reprenant le ballon mal dégagé à environ 25 mètres, la Poitevine a sans tergiverser envoyé le ballon au fond des filets. Poitiers 3 Cités ayant pris l’avantage au tableau d’affichage, Soyaux a tenté de rattraper son retard. A commencer par la n°11 Tiphaine Brissonet, dont le ballon a été arrêté par Karen Lhommedet. En pareille situation, son homologue et homonyme la Tiphaine n°11 de Poitiers 3 Cités aurait sans doute conclu de belle façon.

         Le coach Aziz Masrour a procédé à quelques remplacements. Angélique Chaigneault est entrée à la place de Félicie Priou à la 61è minute. Ensuite à la 63è minute, Orane Croizard a été remplacée par Marine Rubio. De son côté, Soyaux a également fait ses changements. Depuis quelque temps Tiphaine Chaigneau à l’affût a multiplié les appels. A la 70è minute elle a failli marquer, mais son ballon est passé tout juste à côté. Mathylde Allais l’héroïne du match a été remplacée par Vanessa Majo à la 79è minute. Et tout de suite en scène, la technicienne s’est mise en branle. Mais pas qu’elle, car Tiphaine Chaigneau encore elle, de plus en plus entreprenante, a multiplié des incursions dans le camp charentais. Comme à la 81è minute où son tir stoppé par la gardienne adverse aurait trouvé un autre sort. A ce moment frôlant la fin du match, Soyaux a voulu rattraper son retard. Mais la cage de Karen Lhommedet a été hermétiquement fermée par la défense poitevine. D’ailleurs, Nadège Raboisson a encaissé un carton jaune à la 89è minute, dans la lutte pour la  conservation du résultat.

Lorsque la fin du match a été signifiée, les Poitevines ont exulté d’une joie infinie. Courte victoire certes, mais largement suffisante pour propulser Poitiers 3 Cités en demi-finale de la Coupe Féminine Nouvelle-Aquitaine. Le festin d’après-match au stade Gaboreau a été à la hauteur des efforts fournis contre l’ogre charentais. Des parieurs ayant pronostiqué le résultat contraire en ont eu pour leurs bourses. Dimanche prochain, les Poitevines iront affronter les Limougeaudes de Limoges Landouge pour espérer gagner un autre passeport, en Finale. Bravo les filles pour cette bravoure. On prie pour que la motivation du dimanche passé soit la même à Limoges. Bonne chance !

15 Mai 2018

Gwenaël CHAIGNEAU

Gaspard NTSIKA

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.