Bienvenue sur le site de l'Entente Sportive Des Trois Cités


2017-2018
News
ECHOS DES STADES DERBY DES POITEVINES, EPISODE 1

ECHOS DES STADES DERBY DES POITEVINES, EPISODE 1

Publié le 22 décembre 2017 par

ECHOS DES STADES  DERBY DES POITEVINES, EPISODE 1

Ce dimanche 17 Décembre, les deux seules équipes féminines de Poitiers (Poitiers FC et Poitiers 3 Cités) évoluant en R1 Nouvelle-Aquitaine se sont affrontées pour le compte du championnat. A l’issue de ce derby aller sur un stade du complexe Michel-Amand, Poitiers 3 Cités a logiquement gagné au score de 7 buts à 1. La saison passée, les deux formations se sont rencontrées, toujours à l’avantage de Poitiers 3 Cités. Il n’a fait l’ombre d’aucun doute que les filles des 3 Cités remporteraient ce derby, tant leur suprématie dans la sous-région reste incontestable. Quoi qu’en tout match, il ne faut préjuger de rien. Mais cette fois encore, les filles de PTC se sont senties chez elles à la Pépinière et n'ont fait qu'une bouchée de PFC.

         Le coach Aziz Masrour de Poitiers 3 Cités n'a pas eu trop de choix dans la composition de son équipe : gardienne (Karen Lhommedet), défenseures (Karine Prévost, Angélique Chaigneault, Fiona Oswald, Nadège Raboisson), milieu de terrain (Cindye Ballu, Célie Gautier, Mathylde Allais, Imane Ettayb), attaquantes (Tiphaine Chaigneau, Orane Croizard), remplaçante (Marion Pothin). Un classique et un effectif maigre en raison de quelques désaffections. Du côté de Poitiers FC, outre le coach Davy Debenne (ancien entraîneur d'une équipe féminine à Poitiers 3 Cités), on a noté la présence d'au moins une transfuge des 3 Cités. Le terrain n'a pas été digne d'un match de R1. Ce qui démontre la considération qu'on a encore du foot féminin à Poitiers. Malgré tout, les Poitevines des deux clubs ont crée du beau spectacle devant près d'une soixantaine paires d'yeux.

         Lorsque le match a commencé, Poitiers FC a voulu impressionner à domicile. D'abord par une occasion à la 2ème minute. Puis par la pugnacité dans les duels. Ensuite pendant une dizaine de minutes, les pensionnaires de la Pépinière pleines de fougue ont légèrement dominé. Le résultat de leurs efforts est un but à la 14è minute. En outre, suite à une mauvaise relance de Karen Lhommedet, celle-ci bien avancée a été trompée d'un beau lobe. Le PFC insatiable a voulu continuer à manger du PTC. Mais c'était sans compter sur la fermeté de deux défenseures centrales coriaces. Fiona Oswald dure tel du béton armé, a déménagé comme chez DEMECO et a parfois apporté le danger dans la défense adverse. Nadège Raboisson la Capitaine expérimentée, la sagesse dans le jeu et la «force tranquille», a rassuré ses latérales (Angélique Chaigneault et Karine Prévost). La domination éphémère et la petite avance de Poitiers FC n'auront été du coup qu'un feu de paille. Car les filles des 3 Cités ont pris à leur compte la maîtrise du jeu et baladé les autres Poitevines.

         A la 21è minute, Célie Gautier a égalisé avec majesté, après une longue passe de Fiona Oswald. Les Poitevines de PFC se sont mises à douter, malgré les encouragements du coach Davy Debenne. Quelque temps après, à la 26è minute, Orane Croizard sur une passe d'Imane Ettayb a envoyé le ballon dans le ciel, alors que la cage a été largement ouverte. Partie remise, puisque la même Croizard Orane a inscrit en solo le 2è but à la 28è minute. De ses dribbles dont elle en raffole comme des bonbons, la petite perle poitevine a mystifié la défense adverse et trompé la gardienne, avant d'expédier la boule au fond des filets. Une minute plus tard, encore Orane Croizard très remuante et pas facile à stopper, a lancé un tir dont le ballon a rencontré sur sa trajectoire la barre transversale.

        

Poitiers FC a commencé de subir la furia de Poitiers 3 Cités. Au cœur du jeu, une kyrielle d'artistes poitevines du ballon rond. Cindye Ballu, Célie Gautier, Imane Ettayb et Mathylde Allais se sont délectées en récupérant avec facilité le ballon. De la sorte, elles ont permis notamment à Tiphaine Chaigneau et Orane Croizard de croiser le fer, prêtes à mettre le PFC au bord de la rupture. La rupture est justement venue à la 31è minute avec le 3è but de l'intrépide Célie Gautier signant alors son doublé. Après une passe de Karine Prévost sur Imane Ettayb, cette dernière a débordé comme dans du beurre et trouvé la Célie qui a conclu d'un tir magistral. Un peu tard, Poitiers FC a voulu relever la tête, surtout par le biais de la  n°3 Audrey Bastière très décidée et voulant surpasser son ancienne éducatrice de l'école de foot à Poitiers 3 Cités. Mais Nadège Raboisson a été inamovible,  intraitable et impitoyable. La mi-temps a été sifflée justement après une faute d'Audrey Bastière sur Nadège Raboisson. A la pause, Poitiers 3 Cités a mené par 3 buts à 1.

         A peine quatre minutes après la reprise, Orane Croizard s'est tout de suite faite encore distinguer, en véritable casse-tête pour la défense de PFC. Partie en un slalom dans la défense adverse, elle a lancé un tir croisé ; mais le ballon a été astucieusement dévié par la gardienne de PFC. Puis à la 54è minute, Poitiers 3 Cités a enfoncé le clou d'un 4è but «tagué» Imane Ettayb. Après le tir sur le poteau d'Orane Croizard. Imane Ettayb rodant aux alentours tel une renarde affamée, a repris le ballon pour le mettre là où il a fallu. A la 59è minute, Imane Ettayb est sortie, laissant sa place à la seule remplaçante, Marion Pothin.

         Peu après son entrée, Marion Pothin a fait du bien en contribuant au 5è but de Poitiers 3 Cités, à la 61è minute. C'est l'intenable Célie Gautier qui a réalisé son triplé, après justement le centre de Marion Pothin. Puis tout s'est accéléré en défaveur de Poitiers FC. Les occasions de Poitiers 3 Cités se sont multipliées à un rythme infernal, sans toutefois satisfaire en buts les yeux des spectateurs, même ceux suivant le match des U15 garçons à proximité. C'est à la 75è minute que le compteur a été débloqué. Orane Croizard a encore frappé en marquant le 6è but. D'un excellent numéro de feintes, sous les yeux de son papa ébahi, elle a éliminé une par une les défenseures de PFC et même la gardienne, avant de placer en toute quiétude le ballon au fond des filets. Orane Croizard est sortie à la 76è minute, remplacée par Imane Ettayb. Poitiers FC a voulu au moins sauver l'honneur face à la domination sans partage des Poitevines de PTC. Et les filles de Davy Debenne ont eu une succession de corners. Simplement, la maladresse a été leur seul défaut. 

         A la 83è minute, Tiphaine Chaigneau qui a beaucoup bougé sur le front de l'attaque et fait plein d'appels a obtenu sa récompense : elle a marqué le 7è but de son équipe. Partie d'une échappée de lapine, la «Tiph» a dévalisé une grande distance côté gauche, laissant derrière elle des défenseures fatiguées. A la fin de sa course, elle a placé un tir en biais dont le ballon est allé se mourir dans le coin gauche des filets de PFC. Son but applaudi par le public et sa famille omniprésente a clôturé la série de Poitiers 3 Cités, mettant aussi fin au calvaire de Poitiers FC.

         De ce match, on retiendra que Poitiers 3 Cités a en toute logique gagné Poitiers FC par 7 buts à 1. Cette large victoire permet aux Poitevines des 3 Cités  de garder pour l'instant le premier rang dans cette poule de R1. Petit chauvinisme  oblige : on souhaiterait que Poitiers FC se ressaisisse pour rester dans l'élite du foot féminin à Poitiers et dans la région. Le rideau est tombé sur cet épisode où les deux équipes se sont livrées en un derby toujours apprécié par les fans du foot féminin. On attend le match retour, un prochain épisode à Poitiers au cours duquel Poitiers FC espérera prendre sa revanche sur Poitiers 3 Cités.

18 Décembre 2017

Gaspard NTSIKA

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.