ECHOS DES STADES ELLES TRIOMPHENT A BUSSAC

2018-2019
News
ECHOS DES STADES ELLES TRIOMPHENT A BUSSAC

Publié il y a 3 semaines par

ECHOS DES STADES  ELLES TRIOMPHENT A BUSSAC

      Ce week-end, les Féminines 1 de Poitiers 3 Cités se sont déplacées en Charente Maritime pour disputer un match  de championnat R1. Elles ont gagné contre Bussac Forêt au score de 5 buts à 0. Du coup, Poitiers 3 Cités reste leader de la poule. Pourtant, l’effectif en joueuses a été juste à 11. Malgré ce déficit, les Poitevines ont triomphé de belle manière. Carnet de voyage d’une excursion à Bussac Forêt.  

  Sur la tablette FFF, Aziz Masrour n’a donc aligné que 11 joueuses : gardienne (Adeline Baronnet), défenseures (Angélique Chaigneault, Vanessa Majo, Djenaba Camara, Nadège Raboisson), milieu de terrain (Mathylde Allais, Rebecca Croizard, Astrid Audoux, Alisson Beaulieu), attaquantes (Tiphaine Chaigneau, Orane Croizard). Le match s’est déroulé au stade André Fretel de Bussac.

Lorsque le match a commencé, Poitiers 3 Cités s’est procuré les premières occasions. La première tentative a été à l’actif de Tiphaine Chaigneau à la 5è minute. Même si l’attaquante poitevine a pris de vitesse la dernière défenseure charentaise, elle n’a pas cadré son tir. Après elle, d’autres occasions poitevines se sont succédées à un rythme effréné. C’est le cas de Mathylde Allais (11è minute), Alisson Beaulieu (18è minute), Angélique Chaigneault (22è minute) et encore Alisson Beaulieu (24è minute). A la 33è minute, Bussac a fait un changement dans son équipe : la meneuse de jeu blessée est sortie. Cela n’a pas dérangé outre mesure les Poitevines toujours avides de vouloir vite marquer un but. 

Ainsi à la 37è minute, Vanessa Majo a tiré ; son ballon balancé sans force a été capté par la gardienne adverse. Peu de minutes avant la mi-temps, Tiphaine Chaigneau débordant côté droit a centré sur Astrid Audoux bien démarquée ; mais celle-ci n’a pas cadré son tir. Les Poitevines ont été vraiment maladroites devant les buts. Cette maladresse s’est encore illustrée dans le temps additionnel avec un tir de Vanessa Majo qui a envoyé le ballon en l’air. La mi-temps a été sifflée au sore vierge.

Ayant vendangé pas mal d’occasions en première mi-temps, les Poitevines ont sans doute eu le souci de vite ouvrir le score en seconde période. Mais dès la reprise, c’est au contraire Bussac qui s’est illustré par une occasion : un coup franc litigieux. Le ballon tiré a été contré par Vanessa Majo. Puis, la contre-attaque poitevine a été rapide et sans conséquence pour Bussac. En effet, Mathylde Allais a centré en direction d’Orane Croizard qui a marqué. Cependant, le but a été invalidé pour hors-jeu, selon le juge de touche. La décision arbitrale n’a pas amoindri les ardeurs poitevines puisqu’à la 52è minute, Orane Croizard a marqué le premier but cette fois validé. Pendant une dizaine de minutes, les Poitevines ont monopolisé le ballon et promené Bussac la tête dans le sac. Et les occasions n’ont pas manqué. Orane Croizard, reprenant le ballon de la tête d’un centre d’Astrid Audoux, n’a pas cadré. La minute suivante, Tiphaine Chaigneau a aussi tiré, et le ballon est allé s’échouer sur la barre transversale. Elle a récidivé quelque temps après ; le ballon a été cette fois intercepté par la gardienne charentaise.

La réussite a encore souri aux Poitevines à la 64è minute, car Astrid Audoux a marqué le 2è but poitevin. Bussac n’a pas baissé les bras. Pour preuve à la 69è minute, Adeline Baronnet a été obligée de se détendre par un plongeon reptilien, détournant le ballon et faisant échec à l’attaquante bussacaise. Quatre minutes après l’occasion de Bussac, c’est Poitiers 3 Cités qui a porté l’attaque. Sur une passe d’Orane Croizard, Astrid Audoux a lancé un tir dont la gardienne a capté difficilement le ballon allant vers les buts. A la 76è minute, la gardienne charentaise n’a pas eu cette fois la chance d’arrêter le ballon lobé astucieusement par Tiphaine Chaigneau. Poitiers 3 Cités a ainsi mené par 3 buts à 0.

Bussac a ensuite eu du mal d’endiguer l’avancée des Poitevines. Si bien qu’à la 80è minute, Astrid Audoux sur corner a enfoncé le clou, inscrit le 4è but et signé par la même occasion son doublé. Bussac Forêt aux abois sur sa terre a tenté de relever la tête et limiter la casse. Peine perdue, car deux minutes avant la fin, Orane Croizard a tiré en puissance une boule de feu dont la gardienne charentaise n’a pu la saisir sec. Tiphaine Chaigneau rodant telle une renarde des forêts a repris le ballon et marqué le 5è but, son doublé personnel. Trop enthousiastes, les Poitevines auraient voulu marquer d’autres buts ; mais le temps restant a été trop court pour pousser loin l’audace et soigner le goal-average.

Si Poitiers 3 Cités a brillé en première mi-temps notamment par des occasions bien vendangées, il s’est rattrapé pour être flamboyant en seconde période. En triomphant à Bussac Forêt par 5 buts à 0, les Poitevines continuent d’être à la canopée, donc au sommet de cette poule féminine de R1. Bonne continuation les filles. Pourvu que cela dure le plus longtemps possible.

14 Novembre 2018

Gwenaël CHAIGNEAU

Gaspard NTSIKA


toute l'association

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.
Se connecter