ECHOS DES STADES LA COURONNE DE BUTS

2018-2019
News
ECHOS DES STADES LA COURONNE DE BUTS

Publié il y a 1 semaine par

ECHOS DES STADES  LA COURONNE DE BUTS

Les filles de Poitiers 3 Cités se sont encore enivrées en buts ce week-end. L’ivresse a eu lieu cette fois en Charente. A Cognac, les Féminines 2 de Victor Cianchi ont cogné leurs homologues charentaises par 3 buts à 0. A La Couronne, les Féminines 1 d’Aziz Masrour ont fait le plein de la barrique en gagnant largement l’équipe locale au score de 7 buts à 0. Pourtant, les deux équipes poitevines sont encore restées en déficit de joueuses, en raison des blessures. Malgré tout, elles ont planté des couronnes de buts. La plus importante des victoires est celle des Féminines 1 à La Couronne.

L’équipe alignée par Aziz Masrour a compté sur les joueuses suivantes : gardienne (Karen Lhommedet), défenseuses (Carine Prévost, Angélique Chaigneault, Fiona Oswald, Adeline Baronnet), milieu de terrain (Nadège Raboisson, Célie Gautier, Djenaba Camara, Mathylde Allais), attaquantes (Orane Croizard, Tiphaine Chaigneau), remplaçante (Astrid Audoux). En ce dimanche ensoleillé, le spectacle a été exaltant au stade municipal de La Couronne.

Dès la 2è minute de jeu, Tiphaine Chaigneau a ouvert le bal en marquant le premier but, à la suite d’une passe en profondeur de Carine Prévost. Quatre minutes plus tard, la même Tiphaine Chaigneau a doublé la mise. Partie à la limite du hors-jeu, elle a feinté la gardienne charentaise avant de glisser le ballon au fond de la loge. Enthousiastes et décidées, les Poitevines ont obtenu un coup franc intéressant à 13è minute. Adeline Baronnet, artilleuse de service s’en est chargé ; son ballon a trouvé Mathylde Allais qui a cadré. Mais la gardienne couronnaise a été sur la trajectoire. Peine pas perdue puisqu’une minute après, Orane Croizard a tenté sa chance par un tir. Le ballon relâché par la gardienne a été repris par Célie Gautier aux aguets, marquant ainsi le 3è but de Poitiers 3 Cités.

Toujours avides de coiffer La Couronne, les Poitevines ont eu plusieurs occasions infructueuses, dont celles d’Orane Croizard, Mathylde Allais et Tiphaine Chaigneau. A la 37è minute, entrée d’Astrid Audoux et sortie de Mathyde Allais. A peine entrée dans l’arène, Astrid Audoux a testé la gardienne adverse par un tir ; le ballon est passé de peu à côté. Dans les deux minutes qui ont suivi, la réussite a été pour Carine Prévost qui a inscrit le 4è but poitevin. Comme elle sait le faire, son ballon frappé avec force a rencontré le dessous de la barre transversale et est revenu à l’expéditrice. Celle-ci l’a repris de volée et marqué. La mi-temps n’a pas tardé d’être sifflée, avec une avance de 4 buts pour Poitiers 3 Cités.

A la reprise, les Poitevines telles des affamées de spectacle et de buts, ont continué dans leur élan de la première mi-temps. A commencer par Carine Prévost qui dans les toutes premières minutes a fait une passe décisive à Astrid Audoux. La receveuse a tiré à la manière d’une canaille, envoyant le ballon déchirer l’air. Tiphaine Chaigneau a aussi tiré peu après, mais le ballon a été arrêté par la gardienne couronnaise. De même à la 58è minute, le tir de Célie Gautier a été doucement capté par la même gardienne. Il aura fallu attendre la 73è minute pour que les Poitevines se procurent une bonne occasion transformée en but. C’est Tiphaine Chaigneau qui a encore fait mal à La Couronne en marquant le 5è but, après une passe somptueuse d’Astrid Audoux. A la 76è minutes, la même Tiphaine Chaingeau a centré en direction d’Orane Croizard, mais la célèbre n°9 a raté un but de la tête. A la minute qui a suivi, c’est encore Tiphaine Chaigneau feu follet, survoltée et décidée à faire des dégâts à La Couronne qui a «tagué» le 6è but poitevin, et donc réalisé son quadruplé.

Puis, on a eu l’impression que les Charentaises n’attendaient que d’encaisser un 6è but pour se réveiller. Elles ont eu successivement trois occasions. La première a été un tir non cadré n’inquiétant même pas Karen Lhommedet. La deuxième, un coup franc sans efficacité. Et la troisième, un tir obligeant tout de même Karen Lhommedet à se déployer. Passé ce feu de paille, Poitiers 3 Cités a repris en main le jeu à son compte et a longtemps dominé. Ainsi à la 88è minute, Orane Croizard s’est présentée seule face à la gardienne adverse. D’un dribble dont elle a le secret, elle a effacé son vis-à-vis avant d’inscrire en toute quiétude le 7è but couronnant la rencontre.

Les Poitevines ont donc détrôné La Couronne par 7 buts à 0. Le match a été presque à sens unique, car les joueuses d’Aziz Masrour ont étalé un jeu de bonne qualité, des actions qu’on aimerait voir si souvent. On espère que cela continue, à commencer par l’entrée prochaine en Coupe de France contre Thouars. Et on attend toujours des miracles des «Docteurs» et autres «Rebouteux» à «l’infirmerie». Bravo les filles, de nous avoir encore fait vibrer de plaisir.

3 Octobre 2018

Gwenaël CHAIGNEAU

Gaspard NTSIKA


toute l'association

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.
Se connecter