Bienvenue sur le site de l'Entente Sportive Des Trois Cités


2017-2018
News
ECHOS DES STADES POINTS PERDUS A LA BAIE
< | >

ECHOS DES STADES POINTS PERDUS A LA BAIE

Publié le 29 mars 2018 par

ECHOS DES STADES  POINTS PERDUS A LA BAIE

Les féminines de Poitiers 3 Cités ont fait le voyage à Marsilly où elles ont rencontré celles de La Baie-La Rochelle et réalisé un match nul. Pourtant dans cette poule Nord du championnat R1 Nouvelle-Aquitaine, on avait pensé que les Rochelaises seraient à la portée des Poitevines, et que la note serait salée pour les joueuses du bord de la mer. Il n’en a été rien, car les Rochelaises ont tenu en échec les visiteuses. Les deux équipes n’ont pu se départager et ont fini dos à dos (deux buts partout). Il n’empêche que les Poitevines commencent à cumuler les désaffections et voient les barrages s’éloigner à l’horizon.

         L’équipe de Poitiers 3 Cités n’a compté que sur les joueuses suivantes : gardienne (Karen Lhommedet), défenseures (Carine Prévost, Djenaba Camara, Nadège Raboisson, Mathylde Allais), milieu (Cyndie Ballu, Célie Gautier, Félicie Priou, Imane Ettayb), attaquantes (Tiphaine Chaigneau, Orane Croizard). Le banc de touche poitevin étant sans remplaçante, toutes les joueuses titulaires avaient intérêt à ne pas se blesser. Encore, fallait-il également avoir la motivation. En tous cas, le temps, l’air marin et la topographie du stade Gustave Chevalier à Marsilly n’auront pas été une raison de ne pas bien jouer et de ne pas gagner.

         Au cours des premières minutes du match, ce sont les Rochelaises qui ont pris le jeu à leur compte, se montrant de temps à autre dangereuses. Ce n’est qu’à la 9è minute que les Poitevines sont enfin entrées dans la danse et ont pénétré dans la surface de réparation rochelaise, avec le centre d’Orane Croizard détourné en corner par une défenseure, Clara Priou Sédillot. Sans succès, les Poitevines ont eu d’autres occasions. Elles n’étaient pas pour autant à l’abri d’une contre-attaque. Pour preuve à la 25è minute, Florine Banéat, ancienne de Poitiers 3 Cités, a tiré et battu Karen Lhommedet. Poitiers 3 Cités a tout fait pour revenir à la marque, notamment avec le tir de Nadège Raboisson (27è minute), les centres de Tiphaine Chaigneau (36è minute) et de Félicie Priou (45è minute). Mais la gardienne rochelaise (Mélissa Coursières) a été impériale, étouffant dans l’œuf toutes les tentatives poitevines. A la mi-temps, La Baie-La Rochelle a mené par 1 but à 0.

Dans le conclave du vestiaire, on ne saurait ce que le coach Aziz Masrour a dit et fait pour motiver ses joueuses. En tous cas dès la reprise, exactement à la 47è minute, Poitiers 3 Cités a égalisé, par Tiphaine Chaigneau. Sur corner, elle a repris le ballon de la tête pour l’enfouir au fond des filets. Puis pendant près d’une dizaine de minutes, les Poitevines se sont presque effacées. Un moment fatidique permettant aux Rochelaises de reprendre le dessus. En outre à la 57è minute, la n°9, Margaux Choucroun, d’un tir tendu n’a laissé aucune chance à Karen Lhommedet. Dans la choucroute et menées par 2 buts à 1, les Poitevines se sont dépatouillées afin de revenir à la marque. Malheureusement, elles ont été d’une maladresse inhabituelle. Tirs après tirs et centres après centres, rien n’est venu débloquer le compteur poitevin. Pourtant pendant ce temps, La Baie-La Rochelle a baissé en intensité de jeu et a semblé se satisfaire de ce résultat.

         Vers la fin du match, à la 82è minute, Célie Gautier a enfin délivré son équipe. Par un tir poteau entrant la Poitevine a égalisé, portant le score à deux buts partout. Poitiers 3 Cités a alors voulu forcer le destin en menant des attaques d’envergure. Et rien au bout d’une domination de dernière minute. Le tir d’Orane Croizard à la 87è minute dont le ballon capté par la gardienne rochelaise aura été comme un geste de dépit et la dernière occasion du match. A la fin du match, les Poitevines se sont sans doute mordu les doigts de n’avoir pas fait le plein en points.

         C’est un match qui aura été compliqué à gérer pour le staff poitevin, du fait de l’absence de la charnière défensive habituelle. En dépit des absences, les défenseures de ce match ont assuré leur rôle et fait un excellent match. Plutôt, c’est la ligne d’attaque qui a péché en ne prenant pas de bonnes décisions et donc en ne marquant pas des buts. En tous cas, la maladresse a encore été au banc des accusés. Il n’empêche que ce match nul contre La Baie-La Rochelle a fait perdre des points précieux dans la perspective des barrages à l’accession. Points perdus à la baie de La Rochelle, mais point n’est tout perdu. Il est donc encore temps que les filles se ressaisissent et ne se laissent pas abandonner au pessimisme. L’essentiel sera d’avoir la motivation nécessaire et de s’armer d’un mental d’acier.

28 Mars 2018

Gwenaël CHAIGNEAU

Gaspard NTSIKA

Partager sur

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.
Participer au site : news photo video
avatar Se connecter