ECHOS DES STADES TORNADE DE BUTS A ST-NICOLAS

2018-2019
News
ECHOS DES STADES TORNADE DE BUTS A ST-NICOLAS

Publié il y a 1 mois par

ECHOS DES STADES  TORNADE DE BUTS A ST-NICOLAS

Tous les matchs sur herbe étant annulés, seul le synthétique de St-Nicolas a permis la rencontre entre Poitiers 3 Cités et La Couronne en championnat féminin R1. A l’issue d’un match dominé de la tête aux pieds, Poitiers 3 Cités a logiquement gagné au score sans appel de 9 buts à 0. Le score aurait pu être plus sévère si les Poitevines n’avaient pas raté un nombre incalculable d’occasions. En gagnant avec la manière, les filles de Poitiers 3 Cités ont dédié cette victoire à leur camarade Alisson ayant perdu son papa, Yvon Beaulieu. En même temps, elles ont engrangé des points et soigné le goal-average en perspective du championnat au devenir encore imprécis.

         L’équipe alignée par le coach Aziz Masrour a été constituée des joueuses suivantes : gardienne (Karen Lhommedet), défenseures (Angélique Chaigneault, Astrid Audoux, Djenaba Camara, Nadège Raboisson), milieu de terrain (Vanessa Majo, Célie Gautier, Mathylde Allais, Kamène Xowie), attaquantes (Tiphaine Chaigneau, Orane Croizard), remplaçantes (Cyndie Ballu, Rebecca Croizard, Sarah Tmimi). Le temps a été un fourre-tout fait de soleil, de pluie et de vent au stade St-Nicolas de l’ex-AS PTT. Un petit public a occupé les tribunes sans remplir les gradins.

         Avant le début du match, une minute de silence a été observée à la mémoire d’Yvon Beaulieu, ancien dirigeant du club. L’émotion passée, l’aspect sportif a repris ses droits. Dès la 2è minute, Poitiers 3 Cités porté vers l’avant a ouvert le score. C’est Astrid Audoux qui a décroché une frappe face à une gardienne s’étant loupée, piégée par la trajectoire du ballon et le vent. Puis tout s’est accéléré en faveur des Poitevines n’arrivant pas néanmoins à creuser l’écart malgré plusieurs occasions. Ainsi à la 8è minute, après le corner tiré par Kamène Xowie, Célie Gautier a raté de loger le ballon dans la cage, car devancée par la gardienne de La Couronne. Deux minutes après, Tiphaine Chaigneau qui s’est dégagée de la dernière défenseure charentaise n’a pas cadré son tir. Ensuite à la 13è minute, le ballon en corner de Célie Gautier a trouvé la tête de Vanessa Majo ; mais il a terminé dans les gants de la portière charentaise.

         Pendant ce temps, Karen Lhommedet la gardienne poitevine a «bivouaqué» sur le plastique. Et les occasions poitevines ont continué de produire leur flop face à une équipe de La Couronne désemparée. A la 22è minute Orane Croizard qui, après avoir effacé la dernière défenseure, s’est retrouvée face à la gardienne adverse. Mais elle a envoyé le ballon à côté. Ensuite à la 24è minute, il a été le tour de l’autre attaquante, Tiphaine Chaigneau, de rater sa reprise. Tout s’est finalement décanté à la 33è minute avec le 2è but marqué par Kamène Xowie. En outre après une passe somptueuse d’Astrid Audoux, la Kamène d’un plat de pied a envoyé le ballon au fond des filets charentais. Orane Croizard aurait pu ajouter une couche à la 36è minute si son tir n’avait pas été mal cadré. La même Orane Croizard a récidivé la minute d’après, par un tir encore raté. Mais il n’y a pas eu qu’elle qui a été maladroite, car Kamène Xowie a peu après exécuté un tir trop croisé. Et peu de minutes plus tard, il a été le tour d’Astrid Audoux de voir son ballon tout doux aller se «chérir» dans les bras de la gardienne charentaise.

Heureusement vers la fin de cette première période, les Poitevines ont eu plus de réussite qu’avant. En outre à la 41è minute, Tiphaine Chaigneau d’une reprise de volée après une mauvaise relance de la n°5 couronnaise a marqué le 3è but. Deux minutes après, Nadège Raboisson tour de contrôle de la défense poitevine bien dézonée a tiré. La gardienne couronnaise devra s’y prendre en deux temps pour stopper la patate chaude. A la 44è minute, Orane Croizard a marqué le 4è but après une passe de Célie Gautier. La mi-temps a été sifflée peu après.

A la reprise, Poitiers 3 Cités a encore démarré fort malgré le vent en sa défaveur. Dès la 47è minute, Tiphaine Chaigneau a raté l’occasion d’ouvrir à nouveau la vanne, après avoir mystifié quelques défenseures adverses. Heureusement, Célie Gautier a enfoncé le clou à la 55è minute et inscrit le 5è but, après une passe altruiste d’Orane Croizard. Et sitôt l’engagement effectué, Orane Croizard a été victime d’une faute dans la surface de réparation adverse. Nadège Raboisson sans trembler a transformé le penalty en 6è but de son équipe. Les esprits se sont échauffés et Orane Croizard est sortie juste après le but. Sarah Tmimi est alors entrée sur le synthétique. Cette même Sarah Tmimi sur une passe d’Astrid Audoux a raté sa reprise qui aurait pu couronner son entrée en scène. Une Croizard peut cacher une autre : Rebecca Croizard a remplacé Astrid Audoux à la 65è minute.

La pression poitevine n’a pas baissé d’un cran, et La Couronne a semblé vivre un sale moment à St-Nicolas. En tous cas les Poitevines dominatrices ne se sont pas épargnées en effort. Comme il a été le cas de Cyndie Ballu entrée très tôt en première mi-temps, revenant de blessure, et qui a ratissé les ballons comme à la cuillère et les a bien distillés. A la 67è minute, après une série de combinaisons agréables à regarder, Tiphaine Chaigneau a marqué le 7è but, son doublé, après la dernière passe de Kamène Xowie. Et la passeuse Kamène Xowie a «tagué» le 8è but, elle aussi son doublé, à la 78è minute. La désespérance et la nervosité ont été palpables dans le camp charentais qui aurait pu battre au moins une fois la gardienne poitevine. En effet lors d’un cafouillage devant sa cage, Karen Lhommedet  été à rude épreuve, elle qui n’a jusqu’alors connu que le goût du bonbon. Mais elle a été protégée par une cuirasse de défenseures du calibre de Nadège Raboisson, Djenaba Camara, Angélique Chaigneault, Cyndie Ballu et autres. Vanessa Majo est à nouveau entrée en scène à la 80è minute après la tempête dans le camp poitevin. Elle a eu une opportunité d’enfoncer le pieu ; mais sa frappe n’a pas été cadrée. Ensuite à la 84è minute, Tiphaine Chaigneau d’un tir rageur a envoyé le ballon dans les nuages commençant à assombrir le ciel de St-Nicolas. Dans les derniers instants du match, Astrid Audoux revenant sur le terrain s’est fait un joyeux plaisir en inscrivant le 9è but, son doublé. Au grand dam de son fan club perché sur les gradins de St-Nicolas. A la 91è minute, Tiphaine Chaigneau a manqué de conclure proprement, envoyant le ballon dans le mur de La Couronne. La fin du match a été sifflée tout de suite après le coup franc de l’attaquante poitevine.

C’est un match qui a été presque à sens unique, parce que La Couronne s’est battue avec ses moyens du bord. C’est aussi une opposition intéressante sur le synthétique de St-Nicolas où les Poitevines ont semblé être à l’entraînement. En gagnant par 9 buts à 0, Poitiers 3 Cités a logiquement rempli sa mission. Néanmoins, la finition reste une question posée et un problème à résoudre. Il faut toutefois espérer que cette rage de gagner se poursuive prochainement jusque dans la Creuse. Enfin, cette victoire pourrait aussi être un clin d’œil à Yvon Beaulieu qui là où il est, applaudirait des deux mains.

12 Février 2019

Gwenaël CHAIGNEAU

Gaspard NTSIKA


toute l'association

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.
Se connecter