Bienvenue sur le site de l'Entente Sportive Des Trois Cités


2017-2018
News
ECHOS DES STADES U18 REGIONAL 2 : CHAMP DE MINES POUR BEAUNE-LES-MINES
< | >

ECHOS DES STADES U18 REGIONAL 2 : CHAMP DE MINES POUR BEAUNE-LES-MINES

Publié le 03 octobre 2017 par

ECHOS DES STADES  U18 REGIONAL 2 : CHAMP DE MINES POUR BEAUNE-LES-MINES

Plusieurs matchs ont eu lieu à Poitiers 3 Cités aux résultats diversifiés. Celui-ci nous a plu pour qu'on pose la loupe. En match de championnat U18 Régional 2, Poitiers 3 Cités a eu la visite de Beaune-Les-Mines, un club de la périphérie de Limoges où la recherche de l'or a longtemps fait sa réputation. Ce samedi 30 Septembre, les Poitevins ont largement battu les Limougeauds par 8 buts à 1. Si sur le terrain de jeu de Gaboreau, rien n’est à reprocher aux joueurs et dirigeants poitevins, ce qui s’est passé au contraire dans les vestiaires en deuxième mi-temps, alors que le match se déroulait, n’est pas du tout catholique. Des vols ont été perpétrés dans le vestiaire de Beaune-Les-Mines, gâchant la joie des Poitevins et accentuant le malheur des Limougeauds. En tous cas, ce vol peut contribuer à ternir l'image d'un club qui avait pourtant ses lettres de noblesse et cumulé saison après saison les challenges du fair-play et de bonne conduite. Mis à part ce fait divers, les U18 de Poitiers 3 Cités ont régalé les vrais supporters venus les encourager.

         L'équipe de Jean François Cabrera et Amara Sylla a renfermé les joueurs suivants : gardien (Sékou Fofana), défenseurs (Alseny Diakhaby, Maël Cabrera, Kalif Camara, Zacharie  Benzaïm), milieu de terrain (Lamine M. Diaby, Daouda Soumah, Ousmane Kéita, Salifou Camara), attaquants (Mohamed Haïdara, Mamadou Simakan), remplaçants (Djellal Abdourazakou, Lamine Bangoura). Le soleil a brillé au stade Gaboreau, et plusieurs personnes ont répondu présents à ce match où les jeunes de JF Cabrera  ont fait une démonstration de force et crée du beau spectacle.

         Lorsque le match a commencé, les Poitevins ont tout de suite montré leurs intentions. Quiconque aurait imaginé que Poitiers 3 Cités allait vite engloutir Beaune-Les-Mines. Pendant une quinzaine de minutes, on n'a presque vu que des Poitevins en une domination sans partage. Et il n'a manqué qu'un but pour couronner cette domination. C'est à la 23è minute que Mohamed Haïdara a ouvert la vanne. Il a battu par un dribble étourdissant le dernier défenseur et feinté le gardien, avant de glisser le ballon au fond des filets. Depuis le début du match, Poitiers 3 Cités a eu plusieurs occasions bien vendangées. Comme celle-là à la 28è minute où  Mohamed Haïdara a servi sur un plateau son compère Mamadou Simakan. Mais Mamadou a piteusement raté la cible. Les Poitevins ont continué de dominer sans parvenir à marquer d'autres buts, par la maladresse des attaquants. Ce n'est qu'à la 44è minute que le 2è but a été marqué, grâce à la complicité des deux principaux attaquants poitevins. Par un centre de Mohamed Haïdara, Mamadou Simakan d'une reprise de volée a battu le gardien adverse. Puis peu avant la mi-temps, à la 46è minute, l'insaisissable et tonitruant Mohamed Haïdara a signé son doublé en marquant le 3è but.

         A la reprise, Beaune-Les-Mines a eu un sursaut d’orgueil. Poitiers 3 Cités a encaissé un but à la 49è minute, après une attaque rapide des Limougeauds ayant mis en difficulté la défense poitevine et son gardien Sékou Fofana. En confiance par ce but, les joueurs de Beaune-Les-Mines ont cru trouver la faille leur permettant de fouiller plus profond dans le territoire poitevin. Mais ils n'ont pas trouvé l'or. D'ailleurs, Jean François Cabrera ayant compris les faiblesses momentanées de son équipe a fait des changements. Et sans qu'il soit le maillon faible, Mohamed Haïdara est sorti pour se reposer et permettre l'entrée de Djelloul Abdourazakou.

         Après une phase creuse où Beaune-Les-Mines aura montré ses griffes et ses dents, tout s'est ensuite accéléré en faveur de Poitiers 3 Cités. A la 68è minute, Lamine Diaby a marqué le 4è but dont le passeur s'appelle Ousmane Keita. Deux minutes plus tard, Daouda Soumah en une folle échappée laissant derrière lui les défenseurs adverses, a crucifié le gardien et marqué le 5è but. A la 71è minute, sortie de Maël Cabrera et entrée de Salifou Camara. Et à la 75è minute, Ousmane Keita a réussi une opération d'addition en ajoutant le 6è but d'une superbe tête, après la passe de Mamadou Simakan.

         Les Poitevins ont ensuite semblé s'amuser à la cour de récréation ; mais ils ont allié la fantaisie à l’efficacité. Ils ont pu se le permettre face à des adversaires ne montrant plus grande résistance. A voir cette équipe poitevine jouer, on a cru assister à un match de la CAN (Coupe d'Afrique des Nations). Aussi non rassasiés du score, les Poitevins ont continué de pilonner et de creuser le camp de Beaune-Les-Mines. A la 83è minute, Daouda Soumah a inscrit le 7è but. Le passeur en or  répond au nom de Lamine Diaby. Enfin à la 91è minute, le même Daouda Soumah étincelant et survolté a bouclé la série en inscrivant le 8è but, d'un tir après un contre de la défense adverse. Daouda a été vraiment trop joyeux de réaliser son triplé au cours de ce match.

         Nos juniors ont fait une démonstration de force et réalisé un match exemplaire riche d'enseignements. Beaune-Les-Mines a joué avec ses moyens du bord. La victoire de Poitiers 3 Cités a été belle. Mais elle a été ternie par des vols perpétrés dans le vestiaire adverse, quand bien même les issues donnant accès aux installations ont été fermées. Ce vol a éclipsé la joie de gagner et empêché les  vainqueurs de chanter l'hymne à la victoire. Une enquête policière a été diligentée afin de retrouver les auteurs de ce larcin, ces vrai-faux supporters n'ayant rien à voir avec les vraies valeurs du foot et du sport. On espère qu'à Poitiers 3 Cités, des dispositions seront mises en place pour que de tels faits faisant honte au club ne se reproduisent. Côté sportif, ce match a montré une fois de plus le talent de nos U18 qui méritent d'être considérés autrement. Car c'est certainement là qu'il faudra aller chercher du bon grain qui ne sera pas nécessairement en or.

2 Octobre 2017

Gaspard NTSIKA

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.
Participer au site : news photo video
avatar Se connecter