Bienvenue sur le site de l'Entente Sportive Des Trois Cités


2017-2018
News
ECHOS DES STADES UNE FLOPEE DE BUTS
< | >

ECHOS DES STADES UNE FLOPEE DE BUTS

Publié le 15 mars 2018 par

ECHOS DES STADES  UNE FLOPEE DE BUTS

Deux équipes de Poitiers 3 Cités ont fait sensation ce dimanche 11 Mars. En championnat R4 Nouvelle-Aquitaine, les garçons jouant au stade Gaboreau ont battu La Roche-Rivières par 4 buts à 0. A Niort, les filles ont éliminé les «Chamoises Niortaises» de la Coupe Nouvelle-Aquitaine au score sans appel de 8 buts à 0. Donc une flopée de buts qui a fait le bonheur de Poitiers 3 Cités. Ce sont ces deux matchs qui passeront sous la loupe.

VICTOIRE SANS FAUTE SUR LA ROCHE-RIVIERES

Au match aller à La Rochefoucault, Poitiers 3 Cités avait concédé un match nul (2-2) face à l’entente La Roche-Rivières. En match retour, les Poitevins ont attendu les Charentais au coin du bois, au stade Gaboreau et ont gagné de belle manière par 4 buts à 0. C’est une victoire d’autant importante que Poitiers 3 Cités qui semble lancé sur le bon chemin grappille quelques places au sommet.

L’équipe de Poitiers 3 Cités a compté sur les joueurs suivants : gardien (Sourakhata Dembelé), défenseurs (Younès Ghazzaf, Saindou Inzouddine, Donald Sahui, Kivin Al Zihairi), milieu (Théo Kotri, Zaïdou Baou, Koutoubou Soumaïla, Roland Kabongo), attaquants (Haïk Khodedanian, Facinet Soumah), remplaçants (Gautier Rezac, Erick Mpambi). Le temps a été agréable au stade Gaboreau où on  s’attendait plutôt aux giboulées de Mars. Plusieurs supporters poitevins n’ont pas manqué d’apporter leurs voix pour encourager leur équipe.

A peine le match commencé, à la 4è minute, le gardien de La Roche-Rivières a été expulsé pour une faute contre Haïk Khodedanian. Le coup franc tiré par Facinet Soumah n’a rien donné. A la 15è minute, Haïk Khodedanian s’est fait de nouveau remarquer, en marquant le premier but poitevin à la 15è minute. Après une passe de Facinet Soumah, le nouveau gardien charentais a touché le ballon, mais pas assez pour permettre à Haïk de le glisser au fond des filets. La Roche-Rivières a obtenu un coup franc intéressant à la 19è minute. Le ballon a été capté sec par Sourakhata Dembelé impérial. Ce sera la seule occasion charentaise depuis le début du match. Poitiers 3 Cités n’a pas su profiter de sa supériorité numérique et de sa domination. A la 43è minute, le ballon tiré en corner par Younès Ghazzaf a été catapulté sur la barre transversale par la tête de Théo Kotri. Koutoubou Soumaïla est sorti à la 46è minute, permettant l’entrée de son compère Gautier Rezac. Ce dernier n’a pas eu le temps de toucher le ballon, car l’arbitre a sifflé la mi-temps.

Après la pause, La Roche-Rivières a semblé retrouver un second souffle, en dépit de son infériorité numérique. Pas pour longtemps, car Poitiers 3 Cités porté par son public est passé à la vitesse supérieure. A la 60è minute, Kivin Al Zihairi dézoné a signé le 2è but d’un plat de pied après la passe de Facinet Soumah. Le butteur a exprimé sa joie les bras croisés, un mélange copié-collé de Ronaldo et Mbappé vus à la télé. Ce but a sûrement déjà alimenté en boucle les réseaux sociaux. Le coach Simon Faye a ensuite effectué un double changement : sortie de Zaïdou Baou et Haïk Khodedanian, entrée de Koutoubou Soumaïla et Erick Mpambi.

Les occasions poitevines se sont multipliées, sans but. Comme à la 65è minute où le ballon tiré avec rage par Facinet Soumah n’a rencontré que le poteau. Théo Kotri a été remplacé par Zaïdou Baou à la 67è minute. Facinet Soumah de plus en plus entreprenant a marqué le 3è but d’un tir canon, à la 72è minute. Le ballon est venu d’une passe altruiste de Koutoubou Soumaïla. Cette fois, le passeur a sans doute compris que le salut d’une équipe venait aussi par le partage du ballon. A la 80è minute, le même Koutoubou a fait une passe somptueuse à Zaïdou Baou ; mais ce dernier trop court n’a pu accompagner le ballon au fond des filets. Haïk Khodedanian a remplacé Facinet Soumah à la 83è minute.

Pendant ce temps, La Roche-Rivières ne croyant plus à rien, sauf au moins sauver l’honneur, s’est battu. En vain, car la défense poitevine ne lui a pas permis de s’exprimer. Il fallait d’ailleurs de l’audace face aux défenseurs du calibre de Zaza Sahui, Boli Inzouddine, Kivin Al Zihairi et Younès Ghazzaf. A la 87è minute, Zaïdou Baou a enfoncé le clou en marquant le 4è but, sur passe de Gautier Rezac. Puis le coach Simon Faye, avec le bonheur dans son petit nuage, a effectué des changements qu’on aurait dit de complaisance en sortant deux de ses anciens. Roland Kabongo a été remplacé par Haïk Khodedanian à la 88è minute. Ensuite Facinet Soumah a remplacé Younès Ghazzaf à la 91è minute. Soumah Facinet qui aurait voulu améliorer son compteur en buts n’a même pas eu le temps de toucher le ballon avant que l’arbitre ne siffle la fin du match.

Poitiers 3 Cités a encore frappé en gagnant contre La Roche-Rivières par 4 buts à 0. Certes les Charentais ont débuté le match avec un handicap majeur : l’expulsion de leur gardien. Mais même s’ils n’étaient pas en infériorité numérique, on se demande comment ils feraient face à la détermination poitevine. Les Poitevins ont marqué des points, se hissant ainsi un peu plus vers le sommet du classement. Cela fait si longtemps que l’hymne à la victoire «Et un, et deux, et 3 Cités» n’avait plus retenti à domicile. Hors de tout enthousiasme, on souhaite que l’esprit d’équipe ayant prévalu à ce match continue jusqu’à la fin de la saison.

 

COUPE FEMININE NOUVELLE-AQUITAINE : UN TOUR DE PLUS A NIORT

En huitième de finale de la Coupe féminine Nouvelle-Aquitaine, les filles de Poitiers 3 Cités se sont déplacées à Niort où elles ont battu les «Chamoises Niortaises» par 8 buts à 0. Un bon petit parcours de santé et presque un match d’entraînement pour les protégées d’Aziz Masrour, avant de passer aux choses sérieuses en championnat.

L’équipe de Poitiers 3 Cités a renfermé les joueuses suivantes : gardienne (Adeline Baronnet), défenseures (Carine Prévost, Djenaba Camara, Fiona Oswald, Nadège Raboisson), milieu de terrain (Cyndie Ballu, Célie Gautier, Mathylde Allais, Imane Ettayb), attaquantes (Tiphaine Chaigneau, Orane Croizard), remplaçantes (Marine Rubio, Carole Flageul). Le match s’est déroulé au stade de la «Grande Croix» non loin du «Marais Poitevin».

Sitôt que le match a commencé, la n°9 niortaise (Justine Michonneau) a lancé un tir de sommation dès la première minute. Même pas peur, Adeline Baronnet l’ancienne «Chamoise» a capté le ballon. Puis Poitiers 3 Cités a ouvert le score à la 4è minute par une autre pensionnaire de la «Venise Verte», Tiphaine Chaigneau, d’un centre d’Imane Ettayb. Boostées par ce premier but, les Poitevines ont alourdi le score à la 16è minute avec un 2è but venu d’un tir tendu de la patte de Cyndie Ballu, suite à une longue passe de Carine Prévost. Les Poitevines ont dominé et mis à mal les Niortaises, sans transformer en buts leurs occasions. Comme par exemple celle d’Orane Croizard à la 19è minute, de Tiphaine Chaigneau à la 20è minute, voire celle de Célie Gautier à la 26è minute. Ce n’était que partie remise.

A la 33è minute, Poitiers 3 Cités a remis le compteur en marche : Tiphaine Chaigneau a réalisé son doublé en marquant le 3è but. Peu de temps à la 38è minute, il a été le tour de Célie Gautier d’enfoncer le pieu en inscrivant le 4è but, sur une passe en retrait de Tiphaine Chaigneau. Au sein de cette équipe poitevine renfermant quelques transfuges de Niort, on pensé qu’elles lèveraient un peu le pied. Pas du tout ! Elles n’ont respecté que la logique sportive. A la 39è minute, le coach Aziz Masrour a eu la sagesse de remplacer Fiona Oswald (blessée) et Orane Croizard, mettant alors en scelle Marine Rubio et Carole Flageul. Sitôt dans l’arène, les deux remplaçantes se sont mises à la lumière, pour briller. A la 46è minute, un centre d’Imane Ettayb a permis à Marine Rubio de signer le 5è but. La mi-temps est intervenue peu de secondes après à l’avantage de Poitiers 3 Cités.

A la reprise, Orane Croizard a remplacé Cyndie Ballu. Les Poitevines ont mis de la lenteur à faire valoir leur domination. C’est à la 54è minute que Tiphaine Chaigneau a réalisé son triplé, le 6è but de son équipe sur une belle passe de Célie Gautier. Gourmandes, les Poitevines n’en ont pas eu assez de manger des «chamoises», rien qu’à voir la faim en buts de Carole Flageul, Tiphaine Chaigneau ou Imane Ettayb. Justement à la 77è minute, c’est Imane Ettayb qui a bénéficié d’un coup franc. Son ballon tiré avec dextérité est allé se mourir au fond des filets niortais : elle a signé le 7è but poitevin. Poitiers 3 Cités a encore voulu se faire plaisir. Alors pour le plaisir, c’est Orane Croizard qui à la 81è minute a marqué le 8è but, comme en guise de dessert. Orane aurait voulu soigner son compteur en buts lors de ce match. Mais c’était sans doute trop tard, car quelques minutes plus tard, l’arbitre a sifflé la fin du match.

Sans grande difficulté, Poitiers 3 Cités s’est donc qualifié au prochain tour de la Coupe Féminine Nouvelle-Aquitaine en éliminant Niort par 8 buts à 0. C’est un match ayant permis à Aziz Masrour et ses joueuses de prendre de l’assurance à la prochaine échéance du championnat contre Limoges. Bon vent aux filles pour la suite, à la fois en coupe et en championnat. Du coup, le week-end a été prolifique pour les deux équipes seniors (féminine et masculine). Des buts à profusion comme ça, on ne s’en lassera point à Poitiers 3 Cités.

13 Mars 2018

Gwenaël CHAIGNEAU

Gaspard NTSIKA

Partager sur

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.
Participer au site : news photo video
avatar Se connecter