Bienvenue sur le site de l'Entente Sportive Des Trois Cités


News
Un journal des années 1985 à 1988 …….

Un journal des années 1985 à 1988 …….

Publié le 13 août 2014 par

Un journal des années 1985 à 1988 …….

Nous vous faisons partager un journal souvenir gardé précieusement par Huguette et James dans leur archives. Ce journal traçait les saisons 1985-1986, 1896-1987 et 1987-1988 de notre équipe féminine.

Au cours de ses années, notre équipe féminine a connu la première division nationale avec comme capitaine une certaine Marie-Therese JOLLY. Pour ceux qui ne la connaissent pas, elle est restée toujours fidèle au club. A ce jour, elle est toujours avec nous pour former les jeunes filles à l’école de foot. Un grand merci à elle pour le travail accompli durant toutes ces années.

L'effectif comptait dans ses rangs une joueuse internationale Catherine MERCADIER qui a connu sa première sélection en équipe de France durant son passage aux 3 Cités. Vous trouverez dans ce journal un article sur cette joueuse écrit par un jeune journaliste nommé Laurent BENEAT.

 L’équipe était dirigée par un duo Bernard BARCQ et James SENECHAUD.

..30 ans après, Marie-Therese et James sont toujours présents.

Ci-dessous les commentaires de Marie-Therese à propos de ce journal (télécharger le ici)………………

Souvenir, souvenir…

En découvrant l’ensemble du journal, je me suis aperçue que tous ces moments de bonheur n’étaient pas tombés dans l’oubli. Merci à James et Huguette d’avoir gardé précieusement ces archives. Quelle chance d’avoir pu vivre tout ça !

Je ne me souviens plus avec précision de tous ces matchs. Je ne peux dire que mon ressenti.

 A cette époque, nous étions la ‘petite équipe’ au niveau national. Aux entraînements comme aux matchs, nous étions des guerrières : nous étions complètement mortes quand nous rentrions. Il faut dire que nous avions de quoi faire contre toutes ces internationales (Constantin, Rimbault, Le Bouch, Josset, Jezequel, Paulhac, Tarrade…). Mais avec notre duo, Bernard et James, il y avait toujours une solution pour empêcher nos adversaires d’évoluer sereinement.

Je n’oublierai pas deux matchs à St Brieux. L’un sous un épais brouillard, on n’y voyait rien, ni les gardiennes, ni l’arbitre, aucune visibilité… mais  nous devions jouer pour des raisons d’économie… L’autre, le plus mémorable, cela me fait encore bien rire, tellement l’équipe adverse était déboussolée de nous voir aussi combatives. Je me demande si l’équipe briochine n’a pas fini championne de France cette année-là ou peut-être l’avons-nous empêché de l’être ?

Ce furent des années géniales. Nous savions nous amuser mais nous étions aussi sérieuses quand il le fallait.

Document associé

  1. pdf

    Journal filles 85-88

    Journal des saisons sportives 85-86, 86-87 et 87-88 de notre équipe féminine.

    Télécharger le document

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.