ECHOS DES STADES COUPE FEMININE NOUVELLE-AQUITAINE : PASSEPORT A LA «MONTEE ROUGE»

2018-2019
News
ECHOS DES STADES COUPE FEMININE NOUVELLE-AQUITAINE : PASSEPORT A LA «MONTEE ROUGE»

Publié il y a 6 mois par

ECHOS DES STADES  COUPE FEMININE NOUVELLE-AQUITAINE : PASSEPORT A LA «MONTEE ROUGE»

Pour son entrée en Coupe Féminine Nouvelle-Aquitaine, Poitiers 3 Cités est allé à la «Montée Rouge» où il s’est qualifié au prochain tour, en gagnant Châtellerault par 4 buts à 2. Le match n’a pas été de tout repos pour les Poitevines face au SOC défendant aussi son beefsteak. La logique a été respectée et il aurait fallu un mauvais coup du sort pour voir les Poitevines sitôt entrées et tôt sorties.

         Pour ce match, Aziz Masrour a rassemblé les joueuses suivantes : gardienne (Karen Lhommedet), défenseures (Carine Prévost, Angélique Chaigneault, Djenaba Camara, Nadège Raboisson), milieu de terrain (Vanessa Majo, Sarah Tmimi, Astrid Audoux, Célie Gautier), attaquantes (Orane Croizard, Tiphaine Chaigneau), remplaçantes (Rebecca Croizard, Anna Witt). Le match a eu lieu sur le terrain annexe de la «Montée Rouge», sous le regard de quelques spectateurs indécrottables du foot féminin.

         Au commencement du match, les deux équipes se sont défiées ; chacune a pressé sur l’autre à la moindre perte de balle. C’est à la 9è minutes que les vraies hostilités ont commencé, avec une occasion dangereuse de Tiphaine Chaigneau ; sa frappe a été arrêtée par la gardienne du SOC. A la minute suivante, la même Tiphaine Chaigneau a offert un ballon à Orane Croizard se présentant face à la gardienne adverse. Certes elle a glissé, mais l’attaquante poitevine a réussi de frapper le ballon qui a terminé sa course au fond des filets. Sitôt le ballon remis en jeu, ce sont les Châtelleraudaises qui ont lancé une offensive, par l’intermédiaire de la n°9 (Audrey Bernard) s’offrant une belle occasion d’égaliser. Malheureusement pour elle, son ballon a heurté la barre, alors que Karen Lhommedet était battue.

         Tambour battant, le match a continué sans occasion de part et d’autre. Cependant vers la 20è minute, la n°11 (Ophélie Hayée) a vu avec aigreur son ballon bloqué par Karen Lhommedet. Puis à la 26è minute, Astrid Audoux a été victime d’une faute dans la surface de réparation, synonyme de penalty. Après quelques tergiversations poitevines, c’est Tiphaine Chaigneau qui s’est chargée de tirer et de marquer le 2è but poitevin. Peu de temps après la remise en jeu, Célie Gautier d’un tir aurait pu tripler la mise. Au contraire c’est le SOC qui à la 30è minute, a réduit la marque par la n°10 (Coralie Reneteau). Puis pendant longtemps, le public est resté sur sa faim. Anna Witt a remplacé Vanessa Majo à la 43è minute. Et peu après, Poitiers 3 Cités a obtenu un corner. Comme elle sait l’exécuter avec son arme qu’est le tir, Carine Prévost s’en est chargé. Son ballon a trouvé Tiphaine Chaigneau qui, d’une reprise magistrale, a marqué le 3è but équivalant à son doublé. Avant la mi-temps, une autre occasion poitevine aurait pu alourdir le score.

         Quatre minutes après la reprise, Châtellerault grâce à sa meneuse de jeu (Coralie Reneteau) a eu une belle occasion de marquer ; mais sa frappe a été détournée en corner ne donnant rien. Rebecca Croizard est entrée en scène à la 57è minute en remplacement de Carine Prévost. Décidées à revenir au score, les «Rouges» du SOC ont voulu porter le fer rouge aux Poitevines. Comme à la 65è minute où une nouvelle occasion châtelleraudaise a donné des sueurs froides sur le banc poitevin. La sortie ferme de Karen Lhommedet récupérant le ballon dans les pieds de l’attaquante châtelleraudaise a rassuré son camp. Soucieux de son retard à cette période du match, le SOC a semblé monter d’un cran dans son jeu. Peine perdue, car vers la 70è minute, Tiphaine Chaigneau a adouci les ardeurs châtelleraudaises. De son pied gauche, l’attaquante poitevine a marqué le 4è but de son équipe et réalisé son triplé.

Châtellerault a vu ses chances de qualification s’envoler à la «Montée Rouge», au fur et à mesure que les aiguilles de l’horloge ont défilé. Il a fallu donc sauver la face ; et le SOC a tout fait pour arriver à ses fins. Ainsi à la 85è minute, un penalty a été sifflé en faveur de Châtellerault. Il a été transformé en 2è but du SOC. Poitiers 3 Cités a ensuite bien géré son avance jusqu’à la fin du match.

         C’est en toute logique que Poitiers 3 Cités ait obtenu son passeport pour le prochain tour de cette Coupe Féminine Nouvelle-Aquitaine. Le contraire aurait été un accident de parcours comme à Bressuire pour la Coupe de France Féminine. Malgré la victoire de Poitiers 3 Cités, le SOC n’a pas montré piètre figure. Bravo aux Poitevines, et pensez à panser vos blessures pour nous revenir en forme olympienne. Bonnes fêtes de fin d’année.

19 Décembre 2018

Gwenaël CHAIGNEAU

Gaspard NTSIKA


toute l'association

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.
Se connecter