ECHOS DES STADES COUPE FEMININE NOUVELLE-AQUITAINE : QUALIFICATION PASCALE

2018-2019
News
ECHOS DES STADES COUPE FEMININE NOUVELLE-AQUITAINE : QUALIFICATION PASCALE

Publié il y a 6 mois par

ECHOS DES STADES  COUPE FEMININE NOUVELLE-AQUITAINE : QUALIFICATION PASCALE

         En ce lundi de Pâques, les féminines de Poitiers 3 Cités ont eu la visite de leurs homologues de Niort St-Florent au stade Gaboreau. Elles ont disputé le huitième de finale de la Coupe Féminine Nouvelle-Aquitaine. A l’issue d’un match presque à sens unique, ce sont les Poitevines qui ont logiquement gagné au score sans appel de 8 buts à 1. En outre, Niort St-Florent de Régional 2 et bien diminué n’a pas résisté à l’armada poitevine. Les Poitevines se sont donc qualifiées en quart de finale de cette coupe, après s’être régalées comme lors d’une chasse aux œufs de Pâques.

         L’équipe alignée par le coach Aziz Masrour a renfermé les joueuses suivantes : gardienne (Karen Lhommedet), défenseures (Carine Prévost, Angélique Chaigneault, Nadège Raboisson, Adeline Baronnet), milieu de terrains (Vanessa Majo, Mathylde Allais, Célie Gautier), attaquantes (Astrid Audoux, Tiphaine Chaigneau, Orane Croizard), remplaçantes (Cyndie Ballu, Rebecca Croizard, Carole Flageul). Le match a été arbitré par Isabelle Tourrais. Les fidèles supporters ont répondu présents au stade Gaboreau et ne se sont pas ennuyés. Aussi avec un temps printanier, le spectacle a été d’or.

         Sitôt le ballon engagé Astrid Audoux a marqué, à presque 1 mn 30 seulement de jeu. Malheureusement, son but a été annulé pour hors-jeu. Ce n’est pas pour autant que les Poitevines se sont découragées. Au contraire à la 2è minute, Tiphaine Chaigneau a eu un face à face avec la gardienne niortaise ; mais elle a perdu le duel. Accélérant un peu plus le jeu, Poitiers 3 Cités a eu une autre occasion à la 6è minute, par Célie Gautier ratant de peu sa reprise de volée. C’est à la 8è minute qu’Astrid Audoux revancharde a ouvert le score, d’un pointu adroit et tout doux. Dès lors que la vanne a été ouverte, Niort St-Florent a été incapable d’arrêter l’hémorragie en son sein.

         D’abord à la 12è minute, Orane Croizard a marqué le 2è but sur une passe calibrée de Célie Gautier. Puis à la 19è minute, Carine Prévost partie seule a d’un lobe astucieux battu la gardienne niortaise et marqué le 3è but. A la 22è minute, Tiphaine Chaigneau a marqué le 4è but. Récupérant le ballon, elle a feinté avant de le croiser pour l’envoyer au fond des filets. Carine Prévost aurait pu ajouter une couche à la 32è minute si son ballon n’avait pas été détourné en corner par la portière niortaise. Deux minutes après, c’est Orane Croizard qui a fait parler d’elle en signant le 5è but et donc son doublé. L’attaquante poitevine a d’abord mystifié la dernière défenseure niortaise avant de croiser un tir aérien ; le ballon est allé ensuite se mourir au fond des filets. A la 36è minute, double changement côté poitevin : sortie de Vanessa Majo et Orane Croizard, entrée de Cyndie Ballu et Rebecca Croizard. Peu après, à la 38è minute, Tiphaine Chaigneau a inscrit le 6è but et signé elle aussi son doublé. D’un crochet sur la dernière défenseure niortaise, l’attaquante poitevine a ensuite glissé simplement le ballon au fond de la cage.

         Euphoriques, les Poitevines n’ont certainement pas voulu en rester à ce score. A la 40è minute, Nadège Raboisson bien dézonée a manqué de faire l’addition en ratant son tir, quand bien même la cage a été grande ouverte. Le coach Aziz Masrour a procédé à un autre remplacement à la 43è minute : sortie de Tiphaine Chaigneau et entrée de Carole Flageul revenant d’une blessure. Puis après, plus rien à se mettre sous la dent, à part quelques occasions poitevines moins dangereuses. Isabelle Tourrais l’arbitre a ensuite envoyé les deux équipes aux vestiaires.

         Lorsque le match a repris, les Poitevines ont continué dans leur élan de la première mi-temps. Astrid Audoux aurait pu enfoncer le clou et encore «inaugurer» à la 54è minute. En outre après avoir éliminé la gardienne adverse, elle a trop croisé le ballon effleurant pourtant le poteau. Puis à la 59è minute, Poitiers 3 Cités a obtenu un penalty. Tiré en deux fois et de la même façon, Carine Prévost d’un calme olympien a signé le 7è but et réalisé son doublé. Deux minutes plus tard, un double changement a eu lieu dans l’équipe poitevine : sortie d’Astrid Audoux et Mathylde Allais, entrée de Vanessa Majo et Orane Croizard. Niort St-Florent a été désemparé, ne sachant où donner de la tête. Poitiers 3 Cités aurait pu inscrire un autre but à la 63è minute, par Carole Flageul, si son tir n’avait pas été détourné en corner par la gardienne niortaise.

         Les Poitevines ont certes dominé outrancièrement les Niortaises, mais elles n’ont pas été pour autant à l’abri d’un exploit adverse. En effet à la 67è minute, Niort St-Florent a obtenu un coup franc intéressant. Bien tiré, le ballon a été dévié en corner par Karen Lhommedet, elle qui est restée jusque-là comme sur un hamac. Mais à la 70è minute, la portière poitevine a été cette fois battue. La n°11 niortaise lancée telle une flèche, a pris de court la défense poitevine trop avancée. Avec sang froid et sans trembler, l’attaquante niortaise a marqué le but. Un but sauvant l’honneur et surtout donnant du réconfort aux Niortaises. Une minute après la diminution de l’écart, Angélique Chaigneault est sortie pour laisser la place à Tiphaine Chaigneau ayant rongé le frein sur le banc de touche. Certes le jeu poitevin a été moins étincelant qu’avant, mais quelques occasions n’ont pas manqué. Comme à la 79è minute où Carole Flageul a raté de lober la gardienne après avoir effacé la dernière défenseure niortaise. Ou à la 85è minute avec l’occasion de Rebecca Croizard qui, après être servie par une autre Croizard, a mollement frappé sur la gardienne, dans un face à face pourtant intéressant. A la 87è minute, Orane Croizard partie cette fois toute seule a slalomé dans la défense niortaise, avant d’inscrire le 8è but de son équipe et donc son triplé. Ce but a suscité à nouveau l’appétit des Poitevines, sans doute avides d’emplir leurs panses. Il s’en est alors suivi quelques dernières occasions. Le tir de Tiphaine Chaigneau à la 90è minute aurait mérité un autre but ; mais son ballon a pris le chemin du ciel. Et à la 91è minute, Adeline Baronnet d’une lourde frappe a vu son ballon passer à côté. Peu de secondes après cette dernière occasion poitevine, Isabelle Tourrais a mis fin au match et au calvaire de Niort St-Florent.

         En gagnant Niort St-Florent de Régional 2 par 8 buts à 1, Poitiers 3 Cités de Régional 1 a non seulement accompli sa mission, mais s’est aussi qualifié en quart de finale de cette Coupe Féminine Nouvelle-Aquitaine. Avec la manière, les Poitevines ont donc assuré l’essentiel. Désormais, les choses sérieuses vont commencer et les Poitevines devront en prendre conscience. On souhaiterait que Poitiers 3 Cités aille le plus loin possible, mieux qu’en demi-finale de la saison passée.

23 Avril 2019

Gaspard NTSIKA


toute l'association

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.
Se connecter