ECHOS DES STADES LES POITEVINES REBONDISSENT A SOYAUX

2018-2019
News
ECHOS DES STADES LES POITEVINES REBONDISSENT A SOYAUX

Publié il y a 3 mois par

ECHOS DES STADES  LES POITEVINES REBONDISSENT A SOYAUX

En raison de la réserve posée par le club de Poitiers 3 Cités, le match aller du championnat R1 féminin entre Soyaux 2 et Poitiers 3 Cités a été rejoué ce dimanche 24 Février. L’occasion a été belle pour les Poitevines de prendre la revanche et de se réhabiliter de leur faux pas à Guéret. C’est fait, elles ont gagné contre Soyaux par 2 buts à 1. Un score serré mais qui relance la course dans le haut du tableau. Chronique d’une victoire poitevine en terre charentaise.

         Pour ce match à l’odeur de soufre, Aziz Masrour le coach poitevin a aligné les joueuses suivantes : gardienne (Karen Lhommedet), défenseures (Carine Prévost, Astrid Audoux, Djenaba Camara, Nadège Raboisson), milieu de terrain (Cyndie Ballu, Mathylde Allais, Vanessa Majo, Célie Gautier), attaquantes (Tiphaine Chaigneau, Orane Croizard), remplaçantes (Kamène Xowie, Sarah Tmimi). Le temps a été superbe au stade Léo Lagrange de Soyaux pour bien jouer au foot à ciel ouvert. Il y’a eu du public, dont des supporters poitevins n’ayant pas raté une miette de ce match au sommet.

         D’entrée de jeu, ce sont les Charentaises qui ont posé en premier le pied sur le champignon et se sont montrées dangereuses. Ainsi à la 2è minute, la n°10 de Soyaux, Chloé Pimbert, a tiré. Karen Lhommedet la portière poitevine n’a pu empêcher le ballon d’aller au fond des filets. Les Poitevines n’ont pas pour autant baissé les bras ; elles sont allées de l’avant en vue de l’égalisation. Dès la 6è minute, Tiphaine Chaigneau partie en flèche vers le but adverse a obtenu un corner. Le ballon du corner a été mal dégagé par la défense charentaise, et Mathylde Allais l’ayant repris a raté de peu le cadre. Soyaux a répliqué par deux occasions successives et infructueuses. Vers la quinzième minute, ce sont les Poitevines qui ont repris le dessus, se montrant plus pressantes et récupérant pas mal de ballons par leur milieu de terrain, avec notamment Cyndie Ballu, Célie Gautier et Vanessa Majo. A la 16è minute, Tiphaine Chaigneau a obtenu un nouveau corner, faute de conclure dans son élan. Cette même Tiphaine Chaigneau va mieux s’illustrer à la 23è minute. En effet, partie de son camp, elle a reçu le ballon comme à La Poste ; puis fonçant vers la gardienne charentaise, elle l’a lobé astucieusement : le ballon est allé s’échouer quelque part au fond des filets.

Les Poitevines ne se sont pas arrêtées là, car elles ont voulu battre le fer lorsqu’il a été chaud. Vers la 30è minute, elles ont obtenu un bon coup franc dont Mathylde Allais s’est chargée de tirer. Le ballon a atterri dans la surface de réparation ; mais la reprise d’Orane Croizard l’a envoyé dans les gants de la gardienne charentaise. A la 35è minute, il a été le tour de la même Orane Croizard de tirer un autre coup franc. Le ballon a été détourné en corner qui n’a rien donné par la suite. Plus tard à la 44è minute, c’est Célie Gautier qui a tiré et a vu son ballon capté par la gardienne d’en face. Mathylde Allais a été remplacée à la 45è minute par Kamène Xowie. La mi-temps a été sifflée peu après un tir charentais non cadré.

Au retour des vestiaires, Soyaux a opéré deux changements. Cela n’a pas suffi à impressionner les Poitevines. Car le jeu a repris avec peu occasions de part et d’autre. Pourtant à la 49è minute, une frappe charentaise a envoyé le ballon hors cadre et n’a même pas inquiété Karen Lhommedet. Ensuite à la 50è minute, Orane Croizard a aussi tiré, avec une frappe mal ajustée. Puis à la 58è minute, Tiphaine Chaigneau a également tiré ; le ballon n’a que frôlé le montant. Le match a continué pendant près de trente minutes au cours desquelles les deux équipes se sont neutralisées. Sarah Tmimi est entrée à la 69è minute, remplaçant Vanessa Majo. Environ cinq minutes avant la fin, Poitiers 3 Cités est reparti à l’assaut de Soyaux. En effet, alors qu’un match nul planait sur toutes les têtes, Tiphaine Chaigneau a marqué le 2è but poitevin, signé son doublé et délivré son équipe. Au grand bonheur des Poitevines et de leurs supporters accoudés aux mains courantes.

Pendant les quelques minutes restant, Soyaux a poussé et puisé dans ses dernières ressources. Les tirs charentais ont succédé. Ils ont été soit non cadrés, soit repoussés par Karen Lhommedet. Les défenseures poitevines avec la capitaine Nadège Raboisson à leur tête ont eu fort à faire pour contenir la furia charentaise. Mais dans ces ultimes minutes du match, les Poitevines ne se sont pas seulement contentées de défendre leur avance. En outre à la 87è minute, Tiphaine Chaigneau s’est procuré une nouvelle occasion de bien plier le match ; mais son ballon est allé haut dans le ciel de Soyaux. La dernière occasion poitevine et du match sera à l’actif de Kamène Xowie ayant expédié le ballon hors du cadre.

Lorsque la fin du match a été sifflée, les Poitevines et leurs supporters ont été d’une joie indescriptible, presque infinie. Après avoir raté dernièrement le match contre Guéret dans la Creuse, les Poitevines ont rebondi en Charente, à Soyaux. Le score de 2 buts à 1 est un résultat inespéré et satisfaisant qui redonne des couleurs et des ailes à Poitiers 3 Cités. En bonne condition psychologique, la bataille au sommet de cette poule est relancée pour les Poitevines. Contre les «Chamoises » de Niort prochainement, il ne s’agira pas de les attendre avec la petite pâquerette au bout du fusil. 

26 Février 2019

Gwenaël CHAIGNEAU

Gaspard NTSIKA


toute l'association

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.
Se connecter