Envie de participer ?
ECHOS DES STADES   DERBY FEMININ : LARGE VICTOIRE POITEVINE

Les Féminines de Montmorillon et Poitiers 3 Cités se sont affrontées en un premier derby de la saison de R1 Nouvelle-Aquitaine. Ce dimanche 27 Septembre au stade Gaboreau, les Poitevines ont eu raison de leurs adversaires, par une large victoire de 9 buts à 1. C’est un derby attendu contre la promue, au cours duquel Poitiers 3 Cités a confirmé de bonne manière son leadership micro-régional et continue son petit chemin depuis le début du championnat.

L’équipe de Poitiers 3 Cités a renfermé les joueuses suivantes : gardienne (Karen Lhommedet), défenseures (Kenza Saïdi, Justine Cugul, Marie Alliot, Adeline Baronnet), milieu de terrain (Justine Baucher, Célie Gautier, Mila Bodin), attaquantes (Orane Croizard, Juliette Belsoeur, Virginie Gaudriaud), remplaçantes (Astrid Audoux, Vanessa Majo, Agathe Felden). Le ciel a été maussade au stade Gaboreau et n’a pas empêché le spectacle. Les spectateurs n’ont pas été en grand nombre pour un tel derby. Sans doute que le match des Masculins 2 là-haut au Clos Gaultier contre Brion St-Secondin aurait attiré une partie de spectateurs.

Le match a commencé à pas de velours. Mais il n’a pas fallu longtemps pour que Poitiers 3 Cités ouvre le score, par Mila Bodin d’un tir enveloppé à la 6è minute. La joie des Poitevines n’a été que de quelques minutes, puisqu’à la 12è minute Montmorillon a égalisé. C’est que Karen Lhommedet a raté sa sortie et a commis une faute de main (s’est-elle protégée simplement ?). En tous cas le coup franc consécutif a été magnifique et gagnant. Cette égalisation a jeté du froid dans le camp poitevin et rendu les Montmorillonnaises euphoriques. Les Poitevines ont mis plusieurs minutes avant de reprendre en main le match. A la 21è minute, Orane Croizard a marqué le 2è but de son camp, après une passe de Justine Baucher dans le dos de la défense adverse. Peu de minutes après, à la 24è minute, Adeline Baronnet d’une reprise magistrale a manqué de faire l’addition après le centre d’Orane Croizard.

Poitiers 3 Cités a continué d’étourdir Montmorillon, mettant constamment à mal la défense adverse. Ce n’est pas sans raison que Célie Gautier a inscrit le 3è but à la 30è minute, après le centre d’Orane Croizard. Ensuite il n’a fallu qu’une minute de plus, juste le temps d’engager, pour que Virginie Gaudriaud inscrive le 4è but poitevin, lancée par Orane Croizard. Cette Orane Croizard a été en passe d’être altruiste, passeuse et buteuse. A la 37è minute, elle a failli marquer, servie d’un centre de Kenza Saïdi. La minute d’après, Juliette Belsoeur a vu son ballon tiré avec rage cogner la barre transversale. La domination poitevine a été prégnante et les occasions se sont succédées à un rythme infernal, toutefois sans autre but jusqu’à la mi-temps.

A la reprise, des changements ont eu lieu dans l’équipe poitevine. Kenza Saïdi, Justine Cugul et Juliette Belsoeur ont été remplacées par Agathe Felden, Vanessa Majo et Astrid Audoux. Sitôt que le match repris, Orane Croizard a failli marquer un but à la 47è minute, par une frappe dont le ballon croisé a trouvé un poteau sortant. Cette action a fait suite à une sortie ratée de la gardienne montmorillonnaise (Audrey B) son ancienne collègue de l’école de foot à Poitiers. A la 58è minute, Orane Croizard n’a pas cette fois raté en marquant le 5è but poitevin. Après l’occasion ratée de Virginie Gaudriaud ayant bénéficié d’un corner. Mila Bodin a tiré le corner et Orane Croizard a été à la réception pour conclure, réalisant ainsi son doublé. Insatiable, Orane Croizard a encore fait sensation en inscrivant le 6è but (son triplé) à la 64è minute, d’un tir croisé l’une de ses spécialités techniques dont elle est friande. Puis tout s’est accéléré au détriment des Montmorillonnaises.

Montmorillon s’est laissé se saborder et n’a pas su à quel saint se vouer. A tel point que la gardienne poitevine Karen Lhommedet a semblé bivouaquer devant sa cage. A la 65è minute, Astrid Audoux a ajouté une couche et une touche, en marquant le 7è but poitevin. Un but venu d’une belle combinaison dans la surface de réparation montmorillonnaise. Et la douce et intrépide Astrid Audoux a été à la finition. La vanne étant ouverte depuis fort longtemps, les buts poitevins ont continué de couler à haut débit. A la 66è minute, Célie Gautier a inscrit le 8è but poitevin, d’un plat de pied remarquable. Mila Bodin ayant fait tant d’efforts et donné du tournis aux Montmorillonnaises est sortie à la 73è minute, remplacée par Justine Cugul. Sitôt entrée, la pépite Justine Cugul s’est fait remarquer par un tir fulgurant. Malheureusement pour elle, la gardienne adverse a été à la parade, et le corner d’après n’a rien donné.

  Sophie Cornilleau la coache poitevine a sorti Marie Alliot à la 76è minute, pour faire entrer la jeune Kenza Saïdi. Puis à la 86è minute, il a été le tour de Justine Baucher de céder sa place à Virginie Gaudriaud. En dépit des changements, Poitiers 3 Cités a continué de dominer sans pitié Montmorillon ayant fort longtemps lâché. Malgré quelques timides incursions, les Montmorillonnaises n’ont pas pu intimider Adeline Baronnet et  ses coéquipières de la défense. Pendant que Karen Lhommedet est restée «zen» et aurait pu bien dormir sur ses deux oreilles. Poitiers 3 Cités a sans nul doute eu le souci de soigner son goal-average face à une équipe à sa merci. Car les Poitevines n’ont certainement pas oublié leur non-montée en D2 ratée d’un poil. Alors, elles se sont décarcassées pour mettre le plus de buts possible. A la 89è minute, Orane Croizard a une nouvelle fois marqué, le 9è but après avoir dépassé de ses dribbles la défense et abusé de la gardienne adverse, d’un glissé croisé. Orane Croizard a ainsi réalisé son quadruplé et a été énorme, sinon décisive au cours de ce match. Mais pas qu’elle, car toutes les Poitevines se sont battues becs et ongles jusqu’à la fin.

Lorsque l’arbitre a sifflé la fin du match, la joie des Poitevines a été presque contenue, comme si elles s’attendaient à une victoire aussi large que 9 buts à 1. C’est des vestiaires qu’on a entendu leur légendaire chant à la victoire. En gagnant ce derby, les Poitevines ont continué dans leur lancée victorieuse. Pour autant, le championnat est encore long et il faudra garder la tête entre les épaules afin de le mener avec succès. Ce derby a eu lieu sur une rive du Clain à Poitiers ; le retour aura lieu sur une rive de la Gartempe où les Montmorillonnaises voudront prendre leur revanche. En attendant, bravo aux filles de Montmorillon et de Poitiers 3 Cités, d’avoir offert ce spectacle digne du foot féminin qu’on aime se développer chez nous.

28 Septembre 2020

Gaspard NTSIKA


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.