Envie de participer ?
ECHOS DES STADES  COUPE DE FRANCE FEMININE : FEU SUR LES FEES MELUSINES

Pour son entrée en Coupe de France Féminine, Poitiers 3 Cités (R1) a fait fort en atomisant les filles de Lusignan (R2) au score fleuve de 11 buts à 0. La rencontre a eu lieu au stade Jacques Papineau de Lusignan. Les Poitevines étaient pronostiquées vainqueurs face à des Mélusines un cran en-dessous. Mais le score a semblé sévère. Bref récit d’un match à sens unique.

         Sophie Cornilleau la coache poitevine a aligné l’équipe suivante : gardienne (Karen Lhommedet), défenseures (Adeline Baronnet, Marie Alliot, Justine Cugul, Virginie Gaudriaud), milieu de terrain (Justine Baucher, Célie Gautier, Alisson Beaulieu), attaquantes (Mila Bodin, Juliette Belsoeur, Astrid Audoux), remplaçantes (Orane Croizard, Cyndie Ballu, Tiphaine Chaigneau). Le stade Jacques Papineau a eu son petit public d’un match féminin, sous un ciel ne brillant pas aux éclats. Les spectateurs mélusins ont cru au miracle ; tandis que les Poitevins n’ont semblé avoir aucune inquiétude.

         Dès la première minute après le premier coup de sifflet arbitral, Poitiers 3 Cités s’est tout de suite porté à l’attaque. C’est Mila Bodin qui a donné la première alerte par un tir dont le ballon a été capté par la gardienne adverse. Puis Juliette Belsoeur a aussi tiré ; le ballon repris par Alisson Beaulieu n’a rien donné. Finalement, c’est Astrid Audoux qui a réussi son tir et ouvert le score à la 6è minute. Alisson Beaulieu s’est de nouveau fait distinguer à la 7è minute, par un tir non cadré. Ensuite a été encore le tour de Juliette Belsoeur à la 14è minute, voyant son ballon hors cadre. Depuis le début du match, les Poitevines ont presque campé dans la moitié de terrain mélusine, sans autre succès malgré quelques occasions. Il a fallu attendre la 19è minute pour que Astrid Audoux marque à nouveau le 2è but après un corner, signant en même temps son doublé.

         Stimulées par ce second but, les Poitevines sont passées à la vitesse supérieure. Juliette Belsoeur à la 21è minute a lancé un missile, mais non cadré. Deux minutes plus tard, Alisson Beaulieu a également tiré. Son ballon a rencontré la barre transversale et est revenu sur Adeline Baronnet, reprenant le ballon de la tête et marquant le 3è but. Trop remarquable Alisson Beaulieu, elle a marqué le 4è but à la 27è minute, bien servie par Célie Gautier. Justine Baucher blessée au genou a été remplacée par Cyndie Ballu à la 29è minute. Pendant longtemps, Poitiers 3 Cités a continué de dominer Lusignan, avec des occasions nettes non réussies. La mi-temps est ainsi intervenue sans autre but.

         Au début de la seconde mi-temps, Orane Croizard a remplacé Mila Bodin. Trois minutes après la reprise, c’est Cyndie Ballu qui a relancé les hostilités, par un tir pas cadré. Ce ne sera pas le cas à la 51è minute lorsque Orane Croizard a marqué le 5è but. Six minutes après, Orane Croizard a de nouveau fait trembler les filets, signant le 6è but et réalisant son doublé en si peu de temps. Les Poitevines ont eu d’autres occasions infructueuses. Un double changement a eu lieu dans l’équipe poitevine à la 63è minute : Tiphaine Chaigneau et Mila Bodin ont remplacé Célie Gautier et Astrid Audoux. Sitôt entrée, Tiphaine Chaigneau a signé de bonne manière son retour en compétition (après presque un an d’absence à cause de blessure), en marquant le 7è but suite à une mauvaise relance de la gardienne mélusine.

         A la 70è minute, Orane Croizard pour sa part a encore enfoncé le clou en marquant le 8è but et réalisant ainsi son triplé. Dès lors, on a cru percevoir l’embarras du Coach Davy Debenne ne trouvant pas de solution à la domination sans partage des Poitevines sur ses joueuses. Pire, les Poitevines ont continué de tourner la tête des Mélusines. A la 72è minute, Tiphaine Chaigneau a centré sur Mila Bodin, mais son ballon en reprise de volée est passé de près à côté. Deux minutes après, Poitiers 3 Cités a obtenu un coup franc. Adeline Baronnet avec sa lourde frappe l’a tiré et marqué le 9è but pour réaliser son doublé.

         A ce moment du match, on aurait cru que l’hémorragie en buts allait être colmatée, avec de timides attaques mélusines. Bien au contraire, ce sont les Poitevines gourmandes et pas assez rassasiées qui ont continué de pilonner le camp adverse. Comme si la qualification n’était pas assurée. A tel point qu’on aurait même oublié l’existence de la gardienne poitevine Karen Lhommedet s’ennuyant et regardant tranquillement les autres jouer. Poitiers 3 Cités a eu quelques occasions stériles. D’abord par Juliette Belsoeur exécutant un tir non cadré. Ensuite par Orane Croizard voyant son ballon aller aussi hors cadre. Mais à la 81è minute, sur un centre de Tiphaine Chaigneau, Orane Croizard a repris le ballon et marqué le 10è but. La perle poitevine a alors réalisé son quadruplé. Rapace et vorace, Orane Croizard a de nouveau enfoncé le pieu à la 88è minute en marquant le 11è but, après une autre passe de Tiphaine Chaigneau. Epoustouflante, Orane Croizard a alors réalisé un quintruplé au cours de ce match. Si le match avait continué, sans nul doute qu’Orane Croizard aurait continué de faire le malheur de Lusignan. Mais la fin du match a été sifflée peu après ce 11è but, abrégeant le calvaire des Mélusines.

         En gagnant Lusignan par 11 buts à 0, Poitiers 3 Cités s’est largement qualifié au prochain tour de la Coupe de France Féminine. Il fallait le faire, car avant toute compétition, les chances sont à moitié partagées. Les Fées Mélusines se sont battues avec leurs moyens et ont laissé passer leur chance. Simplement on leur souhaite un bon parcours en championnat, car on voudrait voir une équipe si proche émerger et se construire. Quant aux Poitevines, on leur souhaite d’aller le plus loin possible dans cette Coupe de France Féminine. Bravo pour cette performance qu’on voudrait revoir.

 

6 Octobre 2020

Gwenaël CHAIGNEAU

Gaspard NTSIKA


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.